FSU Territoire de Belfort
{id_article}

LA FSU VOUS INVITE ...

mardi 13 octobre 2009 par fatima

La FS90 vous propose un premier « débat sandwich » entre syndicats de notre fédération.

L’idée est simple : échanger sur les conceptions de nos différents syndicats sur un thème transversal.

Premier débat sandwich de la FSU mardi 20 octobre à partir de 20 h sur la formation des maîtres

Tous les adhérents sont évidemment les bienvenus.

Ci-joint quelques pistes de réflexion interprofessionnelles envoyées par une militante sur le thème de la formation des maîtres.

Quelle est la dimension interprofessionnelle du thème de la formation des maîtres proposé lors du 1er « débat-sandwich » de la FSU, le mardi 20 octobre 2009 à 20.00 ?

* Cette réforme risque de renforcer la cohabitation entre des personnes formées mais n’ayant presque aucune chance d’entrer dans la fonction publique dans le cadre du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et des personnels titulaires de la Fonction Publique. Conséquences : augmentation des personnels précaires, difficulté des luttes unitaires et remise en cause progressive des statuts de la fonction publique.

* Question de la revalorisation et de la masterisation ou augmentation du niveau de recrutement. Cette question s’est posée par le passé dans les secteurs infirmiers et d’assistants sociaux : quelle valeur reconnaître aux stages pratiques et d’observation ? Ne doit-on pas s’orienter vers une reconnaissance pleine et entière de tous nos temps de formation et ainsi justifier la revalorisation urgente dans tous les secteurs de la Fonction Publique (Etat, Territoriale, Hospitalière) ? La revalo dans la Fonction Publique : quelle place réserver à ce mot d’ordre central de mobilisation des luttes de ces dernières années ? La revalorisation doit-elle passer par une élévation du niveau de recrutement ? Si oui, dans quelles conditions de financement de l’allongement de la durée d’études (risque de fermeture du corps social des Fonctionnaires…) et thème de la rémunération des stages.

* Droit à une formation de qualité, de haut niveau tout au long de la vie professionnelle : la réforme de la formation initiale des Maîtres ne cache-t-elle pas les déficiences de la formation continue ? Cette question doit pouvoir se décliner dans bon nombre de secteurs de notre Fédération. Une passerelle avec la loi « mobilité » votée en catimini cet été qui déconstruit méthodiquement les statuts (ex : après suppression de poste, engagement des personnels vers la reconversion au sein de la Fonction Publique par la formation continue et si trois refus = personnel viré…)

* Question du statut : faut-il créer de nouveaux corps dans la fonction publique (ici les Maîtres masteurisés) au risque d’individualiser les carrières et de perdre en visibilité en termes de revendications communes et unitaires ?

* Enfin, ce thème s’inscrit pleinement dans les thèmes de réflexion n.1 et 2 en vue du Congrès de la FSU : Education, Formation, recherche : enjeux d’avenir et Services publics et fonction publique.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives